80270 Articles from over 100 Universities around the world | Last 24 hours 77 Articles

Categorie | Français

Conférence de Jean-Michel Géa : "Lettres de poilus ordinaires. 1914-1918 ou le partage de l’écrit" le jeudi 17 novembre à 14h

Jeudi 17 novembre 2016 à 14h
Conférence de Jean-Michel Géa
“Lettres de poilus ordinaires.
1914-1918 ou le partage de l’écrit”

Bibliothèque Universitaire, Bâtiment Desanti
Campus Grimaldi, Corte

Dans le cadre de l’exposition “L’écriture des poilus ordinaires” présentée jusqu’au 17 décembre, la Bibliothèque Universitaire propose le jeudi 17 novembre une conférence de Jean-Michel GÉA, Maître de conférences à l’Université de Corse, sur le thème “Lettres de poilus ordinaires. 1914-1918 ou le partage de l’écrit”. Celle-ci aura lieu à 14h dans les locaux de la Bibliothèque Universitaire situés dans le bâtiment Desanti (Campus Grimaldi) à Corte.

“Lettres de poilus ordinaires. 1914-1918 ou le partage de l’écrit “
Cultivateurs, ouvriers viticoles, artisans, ils ont quitté leur village pour devenir soldats. Depuis les tranchées, un seul moyen pour garder le lien avec leurs proches : écrire. Mais s’ils ont appris les rudiments de l’écriture à l’école de la Troisième République, leurs occupations habituelles ne les confrontaient guère à cette activité. Comme la majorité des Poilus, les soldats dont nous parlerons sont classés niveau “3” sur leur fiche matricule : ils ont appris à lire et à écrire, mais n’ont pas passé le certificat d’études.

Dans une perspective croisant l’ethnographie de l’écrit et la sociolinguistique, cette conférence sera l’occasion d’évoquer l’évolution des pratiques de la culture écrite populaire dans une période où la lettre devient le seul moyen de maintenir un semblant de normalité entre les soldats mobilisés et leur famille.

Plus difficiles à lire, plus rarement montrés que les correspondances des lettrés, ces documents donnent à voir la rencontre des citoyens ordinaires du début du XXe siècle avec la langue écrite. Il s’agira de comprendre ce que les lettres de ruraux peuvent apporter d’informations sur l’accès à l’écrit des campagnes françaises, sur la variation linguistique, sur le vécu des soldats, leur moral, la sphère de l’intime, le genre épistolaire, en somme, sur le rapport des citoyens ordinaires à la langue, à la guerre et à leur pays.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

comments are closed

Newsletter

Visit SNOOPY Gallery:

Archives


Make Swiss affordable again

Email
Print