83125 Articles from over 100 Universities around the world | Last 24 hours 67 Articles

Categorie | Français

«L’enfant et les sortilèges» ou le monde à l’envers…

«C’est un monde de désolation, de guerre, de cauchemar, raconte le metteur en scène François Racine. Ça parle d’un enfant dans la guerre, d’un enfant victime de la guerre, alors qu’à l’origine, ce sont plutôt toutes les choses qui l’entourent qui sont ses victimes. J’ai renversé la composition. Je ne voulais pas faire une énième version rose bonbon de cette œuvre, alors je suis parti un peu en dehors du texte.»

Voilà l’interprétation de la fantaisie lyrique L’enfant et les sortilèges, composée par Maurice Ravel d’après un livret de l’auteure Colette, que proposent l’Orchestre de l’Université de Montréal (OUM) et l’Atelier d’opéra de l’UdeM.

Un parti pris rendu possible parce qu’il s’agit d’une production universitaire. Parce que les étudiants ont plus de temps pour s’approprier cette lecture plus sombre de l’œuvre, pour la discuter avec le metteur en scène.

«Nous travaillons dessus depuis le mois de novembre, explique-t-il. Dans le milieu professionnel, il y a une dizaine de jours entre le début des répétitions et la première du spectacle. C’est plus difficile de s’adapter. Ici, c’est certain qu’il y a un risque esthétique, mais on l’assume. C’est aussi le rôle d’une université que de repousser les limites.»

«Je suis très heureuse de ce parti pris, avoue Lila Duffy, chanteuse soprano qui interprète le Feu. Dans ma vie, j’aurai sans doute l’occasion de rejouer cet opéra sous l’angle du fantastique et du merveilleux. Mais, de cette façon, je ne suis pas certaine. Ça donne une profondeur aux personnages, ça met en avant un sous-texte que je n’aurais pas forcément été chercher si nous l’avions joué comme il l’est d’ordinaire. Le fait que tous les éléments, le mobilier, les animaux ne soient pas des “gentils”, des victimes, qu’au contraire ils martyrisent l’enfant… on va vraiment loin dans nos émotions. On sort les griffes, on est en colère. C’est très libérateur.»

found for you by the Independence News Desk at
http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/02/15/l-enfant-et-les-sortileges-ou-le-monde-a-l-envers/


Visit our Home Page

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

comments are closed

Newsletter

Visit SNOOPY Gallery:

Archives


Make Swiss affordable again

Email
Print